Les différentes techniques de tissage

femme cheveux crepus
femme cheveux crepus

Les cheveux crépus n’ont pas forcément la réputation d’êtres les plus faciles à coiffer mais grâce à la technique du tissage il est possible de changer facilement de coiffure quand on le souhaite ou tout simplement d’ajouter du volume ou de la longueur à ses cheveux. En plus, il s’agit d’une technique adaptée à tous types de cheveux et à tous les budgets. Toutefois, la réussite de la pose passe par la maîtrise des bonnes techniques. On vous en dit plus dans la suite de cet article.

Le tissage : qu’est-ce que c’est

Le tissage est une technique qui consiste en la pose d’extensions de cheveux. Autrement dit, il s’agira d’effectuer des tresses collées sur le cuir chevelu afin d’y imbriquer lesdites extensions. Comme souligné en début d’article, ce sont particulièrement les femmes africaines qui optent pour cette technique de coiffure à cause de leurs crépus. En effet, ces derniers, en raison de leur nature qui facile la fixation des extensions, sont beaucoup plus adaptés à ce procédé. Il faut alors souligner qu’il existe plusieurs méthodes pour faire du tissage, dont le tissage brésilien très adapté aux cheveux difficiles à coiffer. Vous pouvez en savoir plus sur le site spécialisé dans le tissage brésilien : tissage-bresilien.org.

Grâce à cela, il sera donc possible de créer du volume, de la longueur, de la texture ou carrément de changer de style de coiffure. Ce qui va permettre de varier les coupes de cheveux comme on le souhaite, un peu comme la coloration.

Que choisir entre mèches synthétiques et naturelles ?

Puisqu’il est question d’ajouter des mèches pour changer de coiffure, le choix se fera entre deux types d’extensions de cheveux :

  • les mèches synthétiques ont l’avantage d’offrir un bon rapport qualité/prix, mais ne se conservent pas bien longtemps. En effet, à partir d’un certain moment vous constaterez avec ce type de mèches que l’effet lissé ou bouclé va commencer à se détériorer et il faudra donc les changer.
  • les mèches naturelles, comme vous l’aurez certainement déjà compris, sont de vrais cheveux et ont pour origine les chevelures de femmes vivant en Inde ou au Brésil. Elles sont donc beaucoup plus chères, mais ont l’avantage d’être plus lisses et faciles à démêler ou à coiffer. Par ailleurs, elles se conservent mieux que les mèches synthétiques.

Pour faire votre choix, les éléments décisifs seront donc le budget dont vous disposez et vos besoins.

Les différentes techniques

En fonction des types de cheveux, il existe plusieurs méthodes pour réaliser un tissage. La plus connue est le tissage cousu qui consiste à coudre les mèches avec les vrais cheveux, préalablement tressés, en utilisant du fil et une aiguille. Aussi, il faut souligner qu’avec cette technique, la chevelure peut être totalement cachée par le tissage (tissage fermé) ou apparente par endroits (tissage ouvert). Il est possible de le porter pendant environ 3 semaines.

Si vous n’avez pas trop le temps et que vous cherchez un truc assez rapide, le tissage collé est ce qu’il vous faut. Juste avec de la colle spéciale à manipuler avec précaution, les mèches peuvent être placées sur le cuir chevelu pour un résultat assez intéressant. Après cela, vous pourrez le porter pendant 2 à 3 semaines. Ensuite, nous avons la méthode du tissage clipsé qui consiste à attacher les mèches aux vrais cheveux à l’aide de clips avec anneaux. En matière de coiffure, il s’agit de l’une des techniques les plus respectueuses du cuir chevelu, car ça à l’avantage de laisser ce dernier bien respirer.

Enfin, il y a la technique du tissage wig, encore appelée Lace wig. Pour la réaliser, on pose sur le cuir chevelu une perruque transparente sur laquelle ont été fixées les mèches. Il en existe deux variantes à savoir la full qui sera posée sur toute la tête avant d’y piquer les mèches une par une. La deuxième variante est la frontest sur laquelle les mèches ne seront piquées qu’au niveau de la partie frontale. Le reste sera alors fixé à l’aide de bandes de tissage. Soulignons qu’il faudra la retirer tous les soirs.

Rédigé par
Plus d'articles de Femina Street

L’homéopathie : Effet placebo ou efficacité avérée ?

Reconnue par les instances officielles, mais bafouée par la médecine conventionnelle, l’homéopathie...
Lire la suite