Que doit respecter le cahier des charges des produits bio ?

Les labels biologiques ont évolué depuis ses débuts. Les cahiers de charges sont plus stricts et plus contrôlés. La fabrication de produits biologiques se déroule dans l’optique de faire fonctionner l’économie de proximité et de qualité. De ce fait, acheter un aliment bio, garantit d’avoir été créé dans le circuit court, dont les matières premières sont exemptes de pesticide ou de produits aromatiques ajoutés.

Les labels AB et européens sur les produits en France

Le plus connu est le sigle AB ou Agriculture Biologique. Il a été élaboré par le ministère de l’Agriculture, en 1985. Il représente un label de qualité français, définissant un cahier des charges, spécifique aux valeurs du territoire. Il voit le jour, lors de l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques de synthèse. Depuis 2009, le label bio de l’Union européenne voit le jour, suite à l’interdiction des engrais et pesticides de synthèse. Ces deux certifications assurent un produit respectant ces chartes, en les appliquant. Ces aliments bio sont sans OGM, sans exhausteurs de goût, sans arômes ni colorants artificiels. Leurs goûts et leurs valeurs nutritionnelles sont les plus riches et les plus sains.

Les engagements de la confection d’aliments sains

Les distributeurs s’engagent à ne collaborer qu’avec des sociétés, visant les mêmes objectifs, en matière de produits sains. Leur but est de proposer à la vente, des aliments les plus naturels qu’il puisse être donné de confectionner. De la graine semée à la récolte, en passant par les pratiques de culture, tout est passé au peigne fin, pour s’assurer d’obtenir une nourriture la plus bénéfique pour tous. Pour optimiser au maximum l’esprit de ce partenariat, ils s’engagent à travailler avec des locaux, pour éviter le maximum de kilomètres parcourus, par article.

Les contrôles effectués sur les produits biologiques

La traçabilité est également fortement contrôlée, pour offrir la meilleure information au consommateur, concernant l’origine des ingrédients. La priorité est apportée aux firmes françaises, se soumettant à ces cahiers des charges biologiques, en collaboration avec l’Agence bio, ou Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique. 

Rédigé par
Plus d'articles de Femina Street

L’art de supprimer le stress avec les cours de Pilates et le Yoga

Les journées sont souvent éreintantes, vous jonglez avec des salariés ou des...
Lire la suite