Les avantages de l’épilation à la cire

Maillot, jambes, sourcils, visage ou aisselles, peu importe les zones du corps que vous souhaitez épiler, vous pouvez choisir entre trois types de cire dépilatoire pour une opération rapide et un résultat impeccable. Quels sont les principaux avantages de chaque technique ? Découvrez les réponses dans notre article.

La cire chaude

L’épilation à la cire chaude constitue la méthode la plus utilisée en institut de beauté. En effet, les esthéticiennes professionnelles comme les utilisatrices ordinaires affirment que les poils mettent plus de temps à repousser par rapport aux autres techniques. Des poils épais au duvet invisible, rien ne résiste à cette formule dont l’efficacité n’est plus à prouver. Il est possible de procéder à l’opération soi-même, sachant qu’un vaste panel de produits d’épilation est disponible sur le marché. Pot, perles, tube ou roll-on, vous avez l’embarras du choix. Cette méthode d’épilation est cependant à proscrire si vous souffrez de troubles de la circulation sanguine ou de jambes lourdes.

La cire à l’orientale

Cette méthode d’épilation est plus douce, c’est pour cette raison qu’elle compte de plus en plus d’adeptes. Si vous n’avez pas le temps de préparer de la cire maison – la méthode traditionnelle à base de sucre, de miel, de citron et d’eau – optez pour une cire d’épilation bio ayant obtenu la mention Slow Cosmétique, une formule toute prête certifiée 100% bio.

Tout comme les techniques d’épilation à la cire chaude et froide, la cire à l’orientale est facile d’utilisation et se révèle tout aussi efficace pour une épilation parfaite des zones sensibles et pour afficher une peau douce. Son plus gros avantage, c’est que l’arrachage des poils se fait de manière plus douce et convient à tout type de peau, même les plus sensibles. Éliminant tout risque d’intolérance, elle est parfaite pour épiler toutes les parties du corps : maillot, jambes, aisselles, visage, etc.

Pour l’utilisation, il suffit de chauffer la cire et de l’appliquer sur la zone à épiler : pubis, sourcils, aisselles, bras, cuisses, mollets… Cependant, faites attention aux risques de brûlure. Il se peut que des traces rouges apparaissent si la température est trop élevée ainsi que des problèmes passagers d’irritation.

La cire froide

En optant pour cette méthode d’épilation, vous avez l’esprit tranquille pendant quelque temps, car les poils ne repoussent pas avant deux semaines. Elle est particulièrement appréciée pour son efficacité. En effet, au fur et à mesure que vous vous épilez à la cire froide, les poils, arrachés jusqu’à la racine, sont plus fins lors de la repousse. De ce fait, les douleurs sont moins fortes au fil des séances d’épilation.

L’application de ce type de cire épilatoire est effectuée via des bandelettes intissées réutilisables plusieurs fois. Ces dernières existent dans diverses tailles pour s’adapter à toutes les parties du corps. Cette technique est sans aucun doute la plus facile à réaliser chez soi, car l’opération peut être effectuée n’importe où et n’importe quand, sans préparation au préalable contrairement à la cire chaude qui a besoin d’être… chauffée. Cependant, elle ne convient pas pour éliminer les poils courts, les poils incarnés et les poils fins.

Rédigé par
Plus d'articles de Femina Street

Bottes femme : Quelles tendances pour cet hiver 2019 ?

L’hiver est là, et plutôt bien installé, avec un thermomètre qui affiche...
Lire la suite