Accouchement en clinique : combien ça coûte ?

Après des mois de projet de naissance, vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte ? Une fois l’euphorie des débuts passée, il est temps de penser aux choses sérieuses et de se pencher sur les questions pratiques. Où accoucher : à la clinique ou l’hôpital ? Combien coûte un accouchement ? Autant de questions à se poser. Petit focus sur ce qui peut être facturé.

Le prix d’un accouchement en clinique

Il est important de souligner que l’Assurance maladie couvre 100 % des frais liées à la grossesse jusqu’à 12 jours après votre accouchement (consultations chez le gynécologue, prise de sang pour les analyses en tout genre, échographie, etc.). D’ailleurs, l’accouchement en clinique ou bien dans un centre hospitalier privé peut vous être facturé.

Dans les maternités conventionnées, tous les frais d’accouchement et de séjour sont entièrement remboursés par la Sécurité sociale. Néanmoins, les obstétriciens et les anesthésistes facturent généralement les dépassements d’honoraires. En effet, ils sont à votre charge. Le montant de la facture varie d’un département à un autre. Il faut préciser que les frais liés au confort vous incombent (chambre individuelle, lits des accompagnants, télévision…). Afin de les couvrir, les futurs parents souscrivent en général à une complémentaire santé. Certaines assurances proposent en sus une prime de maternité à la naissance. Le mieux est de vous renseigner auprès de votre compagnie d’assurance santé pour éviter les mauvaises surprises. Profitez-en pour demander si les cours de préparation à l’accouchement sont pris également pris en charge. Quelles sont les conditions en cas d’accouchement par césarienne ou prématuré ?

Vous avez choisi d’accoucher dans une clinique privée non conventionnée ? Les coûts sont variables. Ce type d’établissement est très chic, donc vous devez mettre la main à la poche. Prévoyez dans votre budget accouchement les frais de séjour en maternité, les frais liés au confort et les dépassements d’honoraires. Vous devez les régler à l’avance. Une partie seulement sera remboursée par l’Assurance-maladie dans les 3 jours, directement sur votre carte vitale.

Le coût d’un accouchement en hôpital public

Dans un établissement hospitalier public, tous les frais liés à l’accouchement sont remboursés, à l’exception de quelques extras (TV, téléphone, etc.). Pour ce qui est des honoraires des médecins (gynécologue, anesthésiste et sage-femme), de la péridurale et de la salle de naissance, ils sont couverts à 100 % par l’Assurance-maladie, et ce, jusqu’à 12 jours après l’accouchement. Il est à noter qu’une chambre particulière peut vous être facturée dans certains hôpitaux publics. Vérifiez auprès de votre assurance si votre mutuelle rembourse ce genre de dépense.

Sachez que l’accouchement à domicile est la solution idéale pour faire des économies si votre budget de naissance est assez serré. Dans tous les cas, si vous êtes décidé à donner naissance à votre bébé chez vous, vous aurez besoin de l’aide d’une sage-femme. Mais rassurez-vous, son intervention est prise en charge par la Sécurité sociale. En revanche, il est judicieux de se renseigner si votre mutuelle couvre les dépassements d’honoraires au cas où. En outre, assurez-vous que la sage-femme s’est arrangée avec une maternité à proximité si vous devez être hospitalisée en urgence.

Rédigé par
Plus d'articles de Femina Street

Siège-auto bébé : l’essentiel à savoir

L’utilisation d’un siège-auto est obligatoire en France pour les enfants de moins...
Lire la suite