6 conseils pour une coloration réussie

coloration des cheveuxVous avez envie de changer de couleur de cheveux? Le moyen le plus sûr est d’aller chez le coiffeur car ce n’est pas forcément évident de réussir sa coloration maison : mauvais choix de couleurs, risque d’abimer ses cheveux en dosant mal ou en laissant agir trop longtemps, couleur pas uniforme, …Aujourd’hui, pour toutes celles qui veulent changer de look, nous vous donnons 6 conseils pour réussir votre coloration.

 

Reconnaitre la bonne couleur

Pour obtenir un résultat des plus naturels, votre nouvelle couleur de cheveux doit s’accorder avec au moins un élément de votre visage :

  • Votre carnation (couleur de votre peau)
  • La couleur de vos sourcils
  • La couleur de vos yeux

En effet, il faut savoir que certaines couleurs ne mettent pas en valeur les teints mats alors que d’autres permettent d’illuminer les teints clairs. Recherchez la couleur qui ne vous dénaturera pas ou qui ne crée pas un contraste trop important.

L’idéal serait une teinte de 2 à 3 tons au-dessus ou en dessous de votre couleur naturelle.  Pour celles qui veulent tester des échantillons avant d’acheter, faites un tour sur le portail echantillonsclub.com qui propose régulièrement des produits gratuits à recevoir chez soi : rubrique beauté.

Les changements de contraste

C’est facile de céder à ses envies du moment en termes de choix de couleurs pour vos cheveux. il faut savoir que par principe, une coloration affaiblit la fibre capillaire avec tous les risques de chute que cela comporte.

Il est moins risqué de passer d’une couleur claire à une couleur foncée. L’inverse exposerait vos cheveux à une décoloration très importante.
Vous l’aurez compris c’est donc une très mauvaise idée de passer, pas exemple, de brune à blonde platine alors que l’inverse posera beaucoup moins de problème.
Si vous pensez à un look décalé, vous pourrez passer de blonde platine à une couleur atypique comme le rose ou le gris.

Quel produit pour quel type de coloration ?

Si vous tenez à vous colorer les cheveux, autant essayer de prendre soin de ces derniers le plus possible. Pour cela, vous devriez choisir un produit qui  abîmera moins vos cheveux en fonction du type de coloration pour laquelle vous optez.

Même si les colorations végétales sont moins intenses, elles sont beaucoup plus respectueuses de vos cheveux, notamment si ceux-ci sont déjà abîmés ou si vous avez les cheveux frisés.
Une coloration permanente exige le recours à un produit contenant des oxydants alors qu’un balayage s’avère moins radical si vous souhaitez juste avoir quelques reflets de couleurs.

Coloration maison ou coloration en salon ?

C’est une question à laquelle vous pensez avant même de choisir la coloration. Si c’est votre première coloration, il est préférable d’aller en salon et de vous occuper ensuite uniquement de l’entretien. Vous verrez comment ça se passe et pourrez poser des questions à votre coiffeur(euse).
Si vous y tenez cependant à la faire vous même, ne vous risquez pas à des couleurs trop osées : apprenez à doser avec des colorations légères avant de passer à une couleur trop contrastée.

Prévoir la bonne quantité de coloration

Une fois la bonne méthode et le bon produit trouvé, on pense à tort qu’il faut passer directement à la coloration. Avez-vous pensé à la quantité de coloration nécessaire à vos cheveux ?
Si vous n’avez pas une chevelure importante, 1 seul tube suffira en général. Dans le cas contraire, prévoyez au moins deux tubes : ce serait dommage de commencer et de ne pas pouvoir finir!

Procédez par étape

Il est important de procéder par étape en commençant par tester le colorant sur votre peau. S’il n’y a aucune réaction allergique, faites un autre test sur la nuque ou la base du cuir chevelure.

En cas de résultat positif, posez la coloration en prenant au préalable le soin d’appliquer un corps gras sous les racines de vos cheveux.
N’oubliez pas : le respect du temps de pause est indispensable pour une coloration réussie.

D’autres conseils sur cosmopolitan.fr.